Sur le plan de la perception, paradoxalement, être réaliste requiert souvent beaucoup d'intervention.

La campagne Sherlock dépeint un voleur passant à l’acte avec une désinvolture et un réalisme dérangeants. La sonorisation du message a été conçue par Pascal Desjardins. 

« Je voulais donner l’impression d’une prise de son naturelle, sans aucun 
artifice. »

10.jpg
  • Design sonore